Le retour du topic de la science et des choses étranges

Un article long, passionnant et un peu flippant du Guardian sur l’invasion des villes européennes par les sangliers, conséquence de la destruction de leur habitat sauvage par les humains.

Alors j’ai pas lu l’article du Guardian, mais le Monde en parle aussi (et cite ton article). Et dans les liens, il y a ce site tellement ‘Murica

With the number of feral hogs throughout Texas growing at an alarming rate, HeliBacon helps landowners, farmers, and ranchers control the damage done by these invasive and destructive creatures. HeliBacon offers our clients a truly unique experience. Aerial depredation of feral hogs is necessary, effective, fun, memorable and safe. We look forward to flying with you soon.

De fait, la vivacité du sanglier est un signe paradoxal de la disparition inexorable de la vie sauvage. L’animal fait irruption dans la ville comme un messager de la catastrophe écologique en cours.

image

2 J'aimes

En Provence, c’est encore mieux : comme les sangliers reculaient, les chasseurs avaient moins de bestiaux à tuer. Donc ils ont encouragé le croisement entre le sanglier sauvage des collines et des cochons domestiques (qui font des portées beaucoup plus nombreuses) pour avoir plus de choses à shooter. Et maintenant, qui l’eut cru, c’est la merde parce que y’en a trop et que les cultures sont détruites de plus en plus bas dans les collines.
Et maintenant les chasseurs se portent en garants de la communauté et de l’écologie en protégeant les cultures du problème qu’ils ont créé eux-mêmes. Les connards.

Tardigrades may have survived spacecraft crashing on moon

The Israeli Beresheet probe was meant to be the first private lander to touch down on the moon. And all was going smoothly until mission controllers lost contact in April as the robotic craft made its way down. Beyond all the technology that was lost in the crash, Beresheet had an unusual cargo: a few thousand tiny tardigrades, the toughest animals on Earth.

Now, the organisation behind the tardigrades’ trip, the US-based Arch Mission Foundation – whose goal is to find a backup for Earth – has said the organisms may well have shrugged off the collision. “Our payload may be the only surviving thing from that mission,” Nova Spivack, the organisation’s founder, told Wired magazine.

Je n’étais même pas au courant que n’importe qui ou quoi a le droit de balancer et laisser des machins sur la Lune, tranquille, tant qu’ils ont le fric pour. Je suis étonné que Bezos ou Musk n’aient pas déjà gravé “promis j’ai une grosse bite” en géant dessus.

Ouais c’est le truc qui me dérange le plus dans cette histoire : la contamination biologique d’un environnement à priori stérile. Mais ça donne quoi la prochaine fois si un cretin largue une cargaison de tardigrades sur Europa, Titan ou Encelade ?

Quand tu vois que la NASA prend soin de faire cramer Cassini dans l’atmosphère de Saturne pour éviter justement toute contamination potentielle…

En meme temps la NASA a aussi laissé les dechets biologiques sur la lune pendant Apollo. Mais maintenant il se demande si ca serait interressant de retourner les chercher…

MEDICINE PRIZE [ITALY, THE NETHERLANDS]
Silvano Gallus, for collecting evidence that pizza might protect against illness and death, if the pizza is made and eaten in Italy.

Dans un autre genre :

2 J'aimes

Puisqu’on est dans la thématique des soucoupes volantes:


Naturellement sujet aux mutations mémetiques:

(Confession : j’étais un peu bourré hier soir et ma première réaction en voyant ton post fut « wow je savais même pas que la warp speed existait vraiment »…)

Encore une jolie vidéo de 3Blue1Brown sur des trucs trop intelligents pour moi.

Mercredi, c’est entomologie.

Hahaha non j’déconne, tous les jours c’est entomologie.

1 J'aime

Des scientifiques russes débrouillards attachent des cartes SIM à des aigles pour vérifier leur parcours migratoire à peu de frais en leur envoyant automatiquement des SMS. → Oups, en fait, les aigles volent jusqu’au Pakistan. → 2000$ de facture en roaming, pas de chance !

The team had started crowdfunding on social media to pay off the bills.

3 J'aimes
2 J'aimes

Amis de la science et des jeux de mots, bonjour.

1 J'aime

Whoa, c’est vraiment très proche duNews Cycle de PhDComics

Mais qu’est-ce que.

Ah oui quand même…

http://stuffin.space

5 J'aimes