Scans! Scans! Scans! Beautiful scans!

#1

Un topic à la gloire de mon scanner (et du vôtre, si vous voulez participer). Je vais essayer de faire partager des trucs sympas et peu fréquents ; malheureusement je n’ai pas trop envie de niquer les reliures de jolis bouquins juste à la gloire de la numérisation, donc pour l’instant je préfère éviter les trucs un peu touchy ou fragiles comme Be Praying. Je ne compte pas foutre que des trucs de JV, n’importe quoi selon l’humeur. Je me contenterai le plus souvent de scans en 200dpi, et jusqu’à 300 pour les très jolies illustrations, mais de vôtre côté, faites ce qui vous chante. Vous m’excuserez de ne pas trop aplatir les pages pour ne pas complètement niquer les reliures. Si vraiment vous voulez un scan nickel et tout d’un truc en particulier, on peut s’arranger ultérieurement.

テクノポリス (1991)

Technopolis (ou Tekupori) était un mag de jeux pour ordinateurs japonais publié par Tokuma Shoten Intermedia tout au long des années 80 et 90, jusqu’à sa disparition en 1994. Une bonne partie du staff bossait également sur MSX-Fan, une publication déjà un peu plus connue des Européens grâce à l’exploitation discrète mais officielle du MSX chez nous. Tekupori est notamment intéressant parce qu’il s’est énormément adapté à la transformation du marché du jeu PC japonais, c’est à dire en attribuant progressivemment de plus en plus de place aux jeux cochons et aux doujins (suite à la domination de la Famicom et de la Super Famicom sur le créneau des jeux traditionnels). Pour faire plaisir à G_G qui avait flashé sur le mag peu après le TGS, voici quelques scans du numéro de Septembre 1991 (Vol. 109).

(Comme il est un peu tard, je me suis emmêlé les pinceaux en croppant certains scans en 15152020 et d’autres en 14152020.)


Le magazine est divisé en quatre grosses parties qui résument bien l’état du jeu sur ordi japonais en 1991. “Gaming World” présente toutes les nouveautés à venir, “Kouryaku Fight” se charge de guider les joueurs sur les titres populaires du moment, “Remonchikku World” suit toute l’actu des jeux de cul et “Dō-jin Fan” se consacre à la scène des doujin games. Le reste du mag est composé de petites rubriques telles que “Game Jockey” (une critique de jeu sous forme de manga), “Mezase! Graphicker” (quatre pages de graphisme par ordinateur) des critiques d’OST et des enquêtes intéressantes sur le milieu professionnel du JV. En bonus et de travers, je vous ai scanné une double-page vantant les mérites du Tera Drive de Sega (ici vendu comme la machine ultime pour créer ses propres jeux), ainsi qu’un bout de chronique mensuelle sur Wizardry prouvant la popularité de la série au Japon.


Les quatre grosses previews de ce numéro concernent The Atlas d’Artdink (A-Train), King’s Quest V de Sierra converti sur FM TOWNS, le jeu de gestion d’équipe de baseball Eikan ha Kimi ni 2 (encore par Artdink) et les versions X68 et PC-98 de Ginga Eiyuu Densetsu IIDX+Kit, adapté du MSX (une série également apparue sur Saturn d’ailleurs). Notez qu’à l’image de la page sur Wizardry, on trouve un paquet de jeux occidentaux éparpillés dans les pages du magazines puisque le marché PC japonais n’a jamais été réservé aux productions locales. C’est un aspect que j’ai toujours trouvé super intéressant parce qu’on voit souvent des reproches super durs faits aux joueurs Japonais sur leur manque d’ouverture aux productions occidentales (sous entendu pour des raisons de protectionnisme). Alors que pipeau les mains blanches ! Cela n’a jamais été le cas sur le marché des ordis, qui était évidemment fortement concentré sur la production locale mais est restée très ouverte à l’étranger, et même plus ouverte aux jeux occidentaux que les occidentaux n’ont été ouvert au jeux conçus pour le PC japonais (mais il y a plein d’excuses parfaitement valables pour cet état de fait). L’isolement d’une grande majorité des joueurs japonais est principalement dû à l’écrasante domination de la Famicom, qui a coupé les ailes du marché PC local et s’est d’abord appuyée sur un pool très restreint de développeurs (Nintendo + quelques éditeurs sous license) ; ils étaient évidemment tous japonais et importaient rarement de jeux occidentaux. Attention, je n’insinue pas que c’est par dessein que Nintendo a recentré le marché nippon sur les jeux locaux ; juste que c’était une conséquence logique de la politique de licenses de l’époque. S’ajoute à cela un jeu de dominos puisque les développeurs européens sont partis en masse vers le micro ; je pense que tout le monde ici sera d’accord pour dire que, dans leur grande majorité, les meilleurs jeux occidentaux de 85 à 95 étaient des jeux sur ordinateur. Si le marché des ordis était resté une plate-forme de jeu mainstream aussi dominante qu’en occident, la donne aurait été complètement différente. Tiens j’ai également scanné quelques articles qui plairont aux fans de Falcom et une page croustillante sur Arcus Odyssey.


Les 8 pages de la bande dessinée Game Jockey (par Yano Kentarou), consacrées à la version FM TOWNS de Sherlock Holmes Consulting Detective. Notez une caméo rigolote et une référence improbable à Gundam F91.


Les deux guides sont consacrés à Sim Earth et Vain Dream. Je me suis surtout concentré sur ce dernier vu que nous connaissons tous l’autre jeu.


Quelques pages et pubs de la partie polissonne du magazine, “Remon Chikku World” (un jeu de mot entre Lemon Chick et Romantique, je pense).


Et pour conclure, la partie doujin. Elle est proprement ultime avec des images de projets à tomber par terre (il est parfois difficile de faire la différence avec les titres pros dans le même mag), la liste complète des jeux et demodisks dispos au Comiket 40 (!!) avec des commentaires choupis pour chaque jeu, un agenda des principaux évènements de l’été avec un petit plan pour trouver chaque convention à la sortie du métro, des lignes de code et enfin, pour enfoncer le clou, la troisième partie d’une interview du jeune mais déjà culte Yuzo Koshiro pour la promo du soft de programmation musical Music LALF. Bam ! 26 pages de victoly absolue.


:heart::heart::heart:

0 Likes

#2

Très intéressant ! (dommage que je ne puisse pas lire les textes, surtout pour l’interview de Yuzo Koshiro :mad:)

Juste pour répondre à la question que certains pourraient se poser (comme je me la suis posé il y a quelques instants) : le Teradrive n’est pas la même chose que le truc d’Amstrad qui combinait Megadrive et ordinateur.

0 Likes

#3

Too much par>a<meters !

La moitié de ces pages me plongent les yeux dans le vague… Les logos, la mise en page, les écrans flous, le style manga 90’s avec les yeux un peu en triangle sur les cotés, les illus de jeux de culs croisées dans la presse française que je recopiait au crayon…

Enregister sous - Merci - Enregister sous - Merci - Enregister sous -

(L’énorme logo jaune avec la bite invisible est toujours aussi surpuissant.)

0 Likes

#4

Un topic excellent sur le forum du site Tokugawa Corp. (ex-Fullmotionvideo) :
http://fullmotionvideo.free.fr/forum/viewtopic.php?t=291&postdays=0&postorder=asc&start=0
Plein de scans dans la veine des trucs Technopolis filés dans l’OP.

Dans le même ordre d’idée, Kamui avait scanné le Famitsu N°257 (on a passé le N°1000 cette année, pour référence) :
http://www.kamui.org/index.php?post/2008/1993-Famitsu-N257-partie-3

Il y a quelques soirs, j’ai essayé de scanner des pages de vieux All About mais bon sang, je n’arrive pas à trouver un moyen de scanner correctement sans complètement niquer les livres en brisant les reliures voire en décollant carrément des pages. Quelqu’un a une astuce pour faire cela le plus proprement possible ?

0 Likes

#5

Tous les liens sont morts… si quelqu’un a le Bishoujo Game History, je suis preneur !

0 Likes

#6

Ah zut, moi qui voulait les choper en me levant. J’aurais dû vérifier…

0 Likes

#7

Je dois avoir les 9801 & 8801 Den (à moins que ce soit le 8001 je sais plus) dans un coin. Je n’ai plus de scanner mais si à l’occasion ça intéresse des gens, le rip des CD joints doit être possible (mieux vaut ne pas être pressé par contre, car je ne les ai pas sous la main…)

0 Likes

#8

J’ai le 8801 à la maison en tout cas, donc ripper ce CD-là ne serait pas un problème. Mais ce sont surtout les vieux mags qui m’intéressent, perso.

Le lien du premier post marche encore (celui avec “retropc98.narod.ru” en mot de passe). J’ai les vrais bouquins et les recommande chaudement à n’importe qui ayant un minimum de bases de jap et une curiosté pour les vieux jeux PC japs.

0 Likes

#9

Trouvés dans ce fil chez 3DO Zero, quelques scans du mag Next Generation sur la M2 :

0 Likes

#10

Jolie pièce. C’est peut-être la maquette qui me joue des tours mais de mémoire, c’est repris trait pour trait de l’article d’Edge (comme c’était souvent le cas pour Next Generation à l’époque).

0 Likes

#11

Interview de Jonathan Blow parue dans le Game Informer de novembre, sur lequel je suis tombé par hasard cette aprèm.
J’ai mis ça au format .cbr pour plus de commodité, pour accéder aux images individuellement, changez .cbr par .rar.

0 Likes

#12

:lol: C’est dingue, même la photo se la pète.

0 Likes

#13

Gamasutra avait aussi fait un report de l’intervention de Blow au Montreal Games Summit, que l’on trouve aussi en version audio + pps sur le blog de Braid.

0 Likes

#14

Bonsoir!
Il me semble que qqn ici a évoqué il y a peu le “leisure hakusho 2008” (Chazumaru?). Quelqu’un l’a t-il par hasard en version scannée?
J’en ai besoin pour une série de cours et le timing est trop short pour le commander…

0 Likes

#15

Les レジャー白書 annuels coûtent une fortune (ou alors on ne parle pas du même truc), je ne suis pas certain que le commun des mortels l’aient sous la main pour le scanner. Peut-être que Kanu peut trouver ça ? Mais moi, non. Je crois qu’on en a un qui traîne au taf mais il est très certainement tamponné sur chaque page pour empêcher justement qu’on puisse s’amuser à scanner le truc en douce.

0 Likes

#16

On parle bien du même truc. Je me disais, un petit miracle, on ne sait jamais… :wink:
Merci quand même…je me débrouillerai avec le 2004 et les quelques indications d’évolution de la présentation du 2008 (edit:5000yen, pas la fin du monde…je vais suggérer ca à la bibliothèque de ma fac).

0 Likes

#17

(Pas trouvé de “Leisure Hakusho 2008” nul part, peut-être qu’en invoquant la providence réticulaire et les bons liens de Mr Poulaga…)

Abuz, cette étude pourrait éventuellement t’intéresser :
http://current.ndl.go.jp/files/report/no10/lis_rr_10.pdf

Ça porte sur le comportement des enfants japonais vis-à-vis de la lecture et plus généralement de leur rapport à l’information.

0 Likes

#18

Ah ! Je me disais bien que j’avais oublié de parler d’un truc. Je ne sais pas si vous lisez Stupid Comics, un site updaté hebdomadairement, que je mentionne à l’occasion. Si vous ne le faîtes pas, c’est dommage : vous ratez des trucs rigolos. Je vous en reparle ici car le site a récemment posté quelques scans d’un truc absolument wun☆der☆bar de non-sens : un magazine de jeu vidéo publié par Marvel en pleine euphorie pré-crash. On y trouve des starlettes de vieilles séries TV, des articles enthousiastes sur des consoles nazes qui vont se planter, des billets prémonitoires sur l’avènement de la distribution digitale, une BD avec Mario qui roule une pelle à sa cousine Pauline et même…


… un article d’époque sur Twin Galaxies !

0 Likes

#19

Pour rester dans le sujet, Google Books permet désormais de chercher à l’intérieur des magazines.
Ce qui est bien pratique et amusant pour compulser par exemple des Popular Science du début des 90’s

Une illu sympa (la VR domestique est à nos portes) :

Dans le même numéro, je découvre le Data Discman, sorti j’imagine durant l’année 1990 au Japon. L’écran est nul mais ça fait un chouette ancêtre aux PMP actuels :

Je n’avais jamais vraiment prêté attention à la base de scan Magazine de Google, c’est encore très limité dans le choix et la qualité de certaines références mais ça permet de tomber sur Jet, Ebony, New York Magazine, Black Belt… avec les pubs de l’époque. Je ne m’en lasse pas. D’ailleurs, mon pêché mignon ces derniers jours, c’est de m’enfiler de vieux Computer & VideoGames en buvant mon café du matin : ce mag est/était au trois quarts rempli de réclames pleine page. Vous connaissez les illustrations d’époque, on passe vite du ridicule au sublime, c’est grandiose.

Je vous en ai uploadé un pour la peine (n°36 - 41Mo)

0 Likes

#20

Je n’ai pas très bien compris le rapport mais, à l’occasion de l’arrêt d’Insert Credit, un membre de Retro Gamer a décidé de filer gracieusement dix articles “Making Of” du magazine anglais. En vrac, des articles et entretiens sur OutRun, Final Fight, la Turbografx 16, Sam & Max, GoldenEye, Star Fox, Gunstar Heroes et j’en passe.

Les PDF sont dispos ici. Le mot de passe est “saucisse”, bien sûr.

0 Likes