Quand Boulette se met au sport...

Depuis le retour de la Coupe de La Ligue sur la saison 1993-1994, le PSG a gagné 8 des 25 tournois. S’ils gagnent la dernière finale de l’histoire moderne de la compétition (à terme) la semaine prochaine, ils auront aussi gagné un tiers (34%) des tournois.

Une bonne équipe de coupe, quoi. J’allume un cierge pour Mbappé.

1 J'aime

Completement. Ca me donne aussi de l’espoir, vu le format choisi pour la LDC cette annee.

Sauf que si c’est le cas ils traîneront à jamais la médaille de la coupe aux grandes oreilles décollées…

Loin de moi de faire du PSG bashing bien au contraire j’aimerai tellement qu’ils sortent de cette spirale de la loose en étant un peu plus « constant » et que l’on arrête de mettre toujours en avant Quatar, mercenaire et tout le reste…

Je ne suis en aucun cas fan de ballon rond, ayant plutôt une certaine affection pour les olives plus que pour les citrouilles, mais cela me peine que l’on tombe à bras raccourci sur le PSG à la moindre occasion

Limite j’espère qu’ils ne passent pas cette année mais que l’année prochaine ce soit le cas (dans des conditions « normales » si nous avons le bonheur que cela soit le cas )

ca va etre difficile de faire le tatillon. Avec 2 coupes dans l’integralite du palmares europeen pour la France, la decrocher, meme cette annee suffirait a mon bonheur

Sumo du jour bonjour, j’ai appris qu’en plus des combats traditionnels, se déroulait en parallèle une compétition… entre arbitres. Pendant les 15 jours du basho, ils sont scrutés sur leur professionnalisme, mais aussi leur charisme et leur façon de s’habiller. A la fin il y a un classement, certains montent, certains descendent… je trouve ça fou, et en même temps logique pour un sport aussi codifié.

Pour ne pas finir sans vidéo, je vous mets le dernier combat d’Enho, qui prouve une fois de plus son courage et le danger d’affronter de tels golgoths avec son petit gabarit. Nationalisé Breton le gars. Le combat commence à 1:48.

Eh bien, sacré personnage…

Alors qu’au Japon, un Sumo qui avait quitté son écurie en douce pour aller faire la fête a été viré du tournois, et risque même de voir sa carrière s’arrêter ici.

On parle d’une organisation qui facture 10.000 yens à chaque compétiteur qui ose faire un faux départ, je l’aurais pas tenté perso.

Pas chienne, la FIFA a posté la finale 1966 entre l’Angleterre et la RFA.

Une vidéo intéressante sur l’irrésistible ascension sportive du İstanbul Başakşehir F.K., histoire qui résume assez bien les scandales et remous politiques ayant secoué la Turquie ces dernières années.

Ah oui, c’est bon signe…

Encore plus savoureux en italien dans le texte.

  • Marrant que ce soit seulement la première fois qu’un club français tape la Juve.
  • Pour avoir maté les deux matches d’hier, ce serait franchement un encore plus bel exploit de ne pas s’en prendre trois face à Manchester City.
  • D’ailleurs, je me demande à quand remonte la dernière fois qu’il y a eu plus de clubs de Ligue 1 que de Premier League en quarts.
  • Dommage que le deuxième but napolitain ce soir ait été annulé pour hors-jeu, cela aurait fait un sacré final car on sentait les Barcelonais prenables. But assez hallucinant de Messi, au passage.
  • Sale semaine pour les clubs italiens, espérons que ça dure… Les bookmakers mettent bizarrement le PSG favori alors que (juste en dessous) tout le monde parie quand même assez logiquement (au vu des derniers matches) sur l’Atalanta.
  • Sinon c’est vraiment dégueulasse de priver Lewandoski de son Ballon d’Or cette année.

Un bon résumé des huit qualifiés :

Quelle soirée, quel scénario, quel anniversaire. J’espère que dans 50 ans on se souviendra que le PSG de l’ère QSI a atteint pour la première fois les demi-finales de LDC grâce à sa galaxie de superstars et un but du plus grand d’entre eux, Choupo-Moting.

Honnêtement à la 89e j’étais déjà en train de noyer mon chagrin dans l’alcool en philosophant sur le masochisme intrinsèque au fait de supporter (dans tous les sens) le PSG. Mais quel finish, mes aïeux, quel finish !

Sur l’ensemble du match, c’est moins un hold-up que certains l’écrivent, je trouve. L’Atalanta n’a vraiment eu la mainmise sur le terrain que pendant une petite demi-heure, en gros de la 25e à la 55e. Malgré l’absence de Verratti, le PSG a très bien répondu au plan de jeu bergamasque, avec très peu de pertes de balle sous pressing, et au final, peu d’occasions concédées (à part un petit vent de panique en début de match et des arrêts incroyables de Navas). Mais sur la seconde mi-temps, la supériorité du PSG était nette, et se retrouve d’ailleurs dans les chiffres (plus de 60 % de possession). J’attendais d’ailleurs beaucoup tactiquement de ce match et le plan de jeu du PSG était aussi simple qu’efficace : entraîner les milieux bergamasques vers le but parisien et les extérieurs à la relance pour toucher directement l’homme-orchestre parisien, Neymar. Le passage en 4-3-1-2 était vraiment la bonne idée de Tuchel. Placé au cœur du jeu, dans un rôle hybride de relayeur-meneur, capable de remonter tout le terrain à plusieurs reprises à lui seul, le Brésilien a été omniprésent, et à de nombreux moments, franchement captaintsubassesque (16 dribbles réussis, record sur un match de LDC sur les 10 dernières années). À ce sujet, lire l’article (en abo) de L’Équipe, qui dit bien, au-delà de ses deux spectaculaires et regrettables ratés, son influence stratosphérique sur le match.

L’entrée de Mbappé a également été époustouflante. Et pas très flatteuse pour Sarabia et Icardi, invisibles en comparaison. Et puis Choupo, quoi. Pffff, quelle soirée incroyable.

Je vois pas où il y a eu de hold-up (d’ailleurs je ne sais pas où tu as lu ça), Bergame a arrêté de jouer à la 60ème minute, pile quand Gomez est sorti et Mbappé est rentré. Ça aurait été hallucinant qu’ils tiennent. Suffit de voir leurs stats offensives, c’était quasiment les mêmes à la 40ème et à la fin du match. L’erreur de Gasperini, c’est d’avoir tout misé sur les biscottes : tous ses changements avaient pour vocation de continuer à mettre des taquets sur Neymar sans finir à dix. D’ailleurs on peut remercier l’arbitre d’avoir décidé la sévérité et les cartons illico (des deux côtés), ça a pas mal forcé la main de Gasperini sur les cinq changements. Du coup il n’avait plus de solution tactique pour changer le cours du match une fois que Paredes est rentré. Icardi a d’avantage couru mais franchement ce mec est fantômatique… Chouette histoire pour Choupo. Le deuxième but est fantastique, c’est exactement comme ça que le PSG doit jouer (et aurait dû jouer pendant 90 minutes). J’espère que ça ira pour Navas…

Au delà de ces deux posts que j’arrive juste pas à visualiser (jamais réussi à en comprendre les dynamiques et les tactiques, mon cerveau pige pas), c’est quoi les biscottes au foot ?

Les cartons (jaunes souvent)

Ha, c’est tellement logique en fait, mais j’aurais jamais trouvé.

Désolé pour le vocabulaire un brin hermétique. On trouve évidemment sur Youtube tout un paquet de fines analyses tactiques du match.

Personnellement, je reste fidèle à ce podcast depuis quelques années. Il est animé par 3 journalistes/entraîneurs/analystes vidéo. C’est toujours de bonne tenue et dépassionné
(mieux vaut être au fait du jargon cependant).

https://soundcloud.com/vudubancpodcastñ

En lisant l’URL, j’ai pensé « ah ouais un podcast croate, ça déconne pas chez la casa Abuzeur ».

Très chouette, ce Leipzig - Atletico. Ça joue mieux qu’hier. Bizarre que Madrid ait abandonné l’idée de passer par les côtés, ça passait à chaque fois.

En tout cas pour l’instant, ce format tournoi est validé. Savez-vous si les faux fonds sonores sont homogènes entre les pays ? Je trouve la fausse BGM de mon feed hilarante (notamment les sifflets pendant la VAR ; même les IA la détestent !).