[Vroum Vroum] Tut tut. En voiture.

Salut. Il n’y avait pas de topic de la voiture. Shito va détester, mais je me suis dit qu’on pourrait en avoir un.
En fait j’ai surtout créé ce topic car j’ai un truc à demander.

Je n’ai pas le permis. (Insert Ono joke here) et j’en ai marre.
Je suis Parisien, et je n’en ai jamais eu besoin, et n’en ai d’ailleurs toujours pas besoin. Néanmoins, je voudrais être libre comme le faon sur les routes de mon pays, et ne pas me retrouver coincé à devoir attendre des bus idiots quand je suis loin des réseaux urbains. Je voudrais partir au milieu de la nuit en catimini, E va la nave, va la douce vie.

Au bureau, on m’a dit “Méfie-toi des arnaques dans les auto-écoles, renseigne-toi sur internet avant.”
Une rapide recherche sur internet m’apprendra donc que toutes les auto-écoles sont peuplées d’escrocs. Sur les différents sites que j’ai pu visiter, toutes sans exception ont droit à leurs commentaires haineux rue-mongallet style.

Bref, vous voyez le genre.

“Que dois-je faiwe ?” J’ai 32 ans, je précise. Et je ne sais pas conduire. Enfin, j’imagine que je saurais faire bouger une voiture, et j’ai une bonne idée de “comment ça marche” d’autant que je fais plein de vélo en ville ce qui m’a familiarisé depuis 20 ans à la circulation, ses mouvements, comment s’y insérer etc. mais je n’ai jamais “conduit avec pépé” ou quoi à la campagne et donc, je ne sais pas passer les vitesses ni rien du tout.

Merci de vos divers tuyaux

Je pense que TOUTES les auto-écoles de France et de Navarre sont plus ou moins “une arnaque”, de toute façon, donc choisis celle qui t’arrange le plus niveau location et horaires, et vaille que vaille !
Il me semble que le cas “reprendre des heures quand on a chié l’épreuve” se fait de toute façon en discussion avec les moniteurs, et que tu peux tout à fait refuser leur décision de te rajouter X heures avant de te représenter ; mais je n’en sais rien j’ai eu mon permis moto du premier coup MWAHAHA.
Après, à Paris, ça doit être un poilou plus relou que dans une ville de province plus tranquille, m’enfin tu devrais avoir le code facilou, et ensuite ce n’est pas bien compliqué de toute façon – fais juste gaffe à certains mauvais réflexes ou méconnaissances que tu dois fatalement avoir acquis en vélo, et ça passera tout seul.
Ensuite tu pourras tous nous emmener chercher des trucs lourds et encombrants à Ikea, et ce sera bien. <3

L’examen du code, c’est un questionnaire de 40 qcm (des mises en situation, généralement). Si tu fais plus de 5 erreurs, tu l’as pas.
C’est du par-cœur et du bachotage à 90%, le rôle des moniteurs se limite à te faire passer des questionnaires d’entraînement et répondre à tes questions éventuelles, donc pour ça, le choix de l’auto-école n’a pas grande importance.

Pour l’examen de conduite, par contre, il me semble qu’il y a un nombre minimum de leçons à prendre auprès d’un moniteur et de toute façon, c’est lui qui estimera si tu es apte à te présenter donc là, oui, il vaut mieux tomber sur des gens compétents.

Peu importe ton niveau d’expérience à la base, les leçons de conduite sont là pour ça. La plupart des gens qui entrent à l’auto-école n’ont jamais touché un volant de leur vie. Et de toute façon, c’est quand même pas bien sorcier :stuck_out_tongue:

Donc, concernant les auto-écoles, je crois que ce ne sont pas spécialement des escrocs, mais qu’on a vite l’impression qu’ils nous demandent bien plus de thunes que prévu au départ.
Les forfaits de bases, c’est 20h de cours, cours de code illimités, 1 ou 2 passage code et 1 passage conduite. Je connais pas les prix actuels à Paris, mais ça tournait autour des 700/800 euros.
Le code, faut vraiment juste potasser pendant 2 semaines avant l’examen

Si tu as jamais conduit, que tu es dans la moyenne des gens, tu as de grosses chances de te louper au premier passage de conduite. Et à Paris, il faut 2 ou 3 mois avant de pouvoir le repasser. Et donc, tu refais des heures de conduite à 40/45 euros de l’heure.

C’est pas de l’arnaque, c’est de l’application de la loi qui impose AU MOINS 20h de conduite avant de passer la conduite.

Ben, 20h c’est souvent pas suffisant pour la grande majorité des gens. Il faut donc savoir estimer après une grosse dizaine d’heures de conduite que l’on va devoir dépasser ou non ces 20h et donc budgetiser en conséquence des heurs de conduite supplémentaires.

Sinon, moi j’aime bien les auto-écoles de quartier toutes miteuses qui résistent à l’attaque des grandes enseignes flambants neuves. Mais c’est mon coté poujadiste qui ressort là. :smiley: (et puis, j’aime bien aussi qu’on t’envoie pour la première leçon un samedi après-midi visiter la place de la république… c’est tellement calme à ce moment là :smiley: )

Oui, c’est vrai.

En fait, le maniement de la voiture, l’embrayage, tout ça, ça vient très vite. La grosse difficulté c’est la masse d’infos qui t’arrive dessus en permanence (vitesse de ta voiture, route à suivre, panneaux, comportement des autres véhicules, rétros…) et qu’il faut apprendre à trier et traiter en temps réel. Et ça, ça demande de l’expérience et des automatismes. Et pour les acquérir, pas 15 000 solutions : il faut conduire, donc prendre des leçons. Combien, ça dépends de toi mais effectivement, 20h c’est souvent juste.

Ce topic tombe bien car je commence a envisager serieusement de passer le permis ici (pas en France) malgre tous les inconvenients que ca presente, OU de chercher encore a le passer jesaispasquandpourrai en France.

Outre les interrogations de Tanguy, j’aimerais savoir

  • En France/IDF ca coute combien grosso modo de nos jours, tout compris ?
  • On m’avait parle en France de formules plus cheres dans certaines ecoles ou on avait de meilleures chances de passer du 1er coup (!). Ca existe (encore) ?
  • Il y a des formules express, si oui, de quelle duree mini? (bon, je devrais googler ca, mais des fois que quelqu’un…)

Quid du fait de le passer a 30 ans+ plutot qu’a 18+ ? C’est peut-etre girl only, mais on m’a souvent dit que plus on le passe “tard” plus on a peur de conduire.

Est-il vraiment avantageux de faire ca dans un quartier qu’on connait ? Sachant que je n’ai jamais regarde les sens interdits/panneaux etc des endroits ou je vivais…

  • Tarifs : autour de 900 euros pour les forfaits 20h
  • tu as des forfaits avec 25 ou 30 heures qui permettent de maximiser tes chances (compte environ 1300 euros pour 30 heures)
  • je crois que tu peux faire les 20h en une ou 2 semaines et donc accélérer tout ça… mais vu l’attente ensuite pour passer la conduite et le code, il te faudra de toute façon te garder quelques heures juste avant.

Pour la peur, c’est pas l’âge qui compte je pense… la femme d’un de mes cousins a commencé à 18 ans la conduite, elle en a 35 ans et elle l’a toujours pas : elle est trop tendue, nerveuse et a acheté à la place une voiture sans permis. C’est pas la conduite qui lui fait peur, c’est l’instructeur et l’examen.

Pour le quartier, c’est pas spécialement bon de rester dans TON quartier, le jour de l’examen, tu es dans un milieu que tu connais pas forcément bien. (en général, juste avant la conduite, les autos-écoles t’emmènent dans le coin de l’examen pour reconnaître un peu les circuits possibles)

Je confirme que 20 heures tout rond est insuffisant. Moi qui ai eu la chance de conduire pendant quelques temps la voiture automatique de mon père avant de m’inscrire dans une auto-école, j’avais encore un certain nombre d’hésitations lorsque j’ai atteint le quota (j’ai eu mon permis du premier coup après 26 heures de conduite). Comme dit Lagi, les bases du maniement viennent assez vite, c’est l’adaptation de la conduite aux circonstances qui est vraiment exigeante et rend l’apprentissage beaucoup plus lent et un peu frustrant après une première phase de progression importante.

Je pense que j’ai eu mon permis du “premier coup” après 40h de conduite. En fait mes heures de conduites étaient trèèès espacées, et ce n’est pas bon du tout. Il faut à tout prix essayer de grouper tes heures, c’est le plus important. Je garde un souvenir horrible de mes cours de conduite, c’était une petite auto école de province, et c’était des chiens avec moi. Avec d’autres gens ça avait l’air de très bien se passer. Pour le côté arnaque, je l’ai bien senti, ils voulaient sans cesse que je prenne des heures en plus, mais pendant les cours ils ne m’encourageaient pas du tout, le parfait contraire même, ils dramatisaient la situation tour le temps (le coup d’appuyer super fort sur le frein place moniteur pour une petite erreur alors qu’il n’y avait pas de danger immédiat, me faire peur en étant consterné de mes questions après 10h de conduite etc etc).

Bref ils ne voulaient pas que je passe l’examen et il a fallu insister énormément. Résultat je l’ai eu du premier coup, que ce soit le code ou la conduite (ils étaient bien dégoutés).

Voilà pour mon expérience. Mes seuls conseils : Grouper les heures un maximum et ne pas hésiter à poser toutes les questions que tu veux au moniteur, même s’il les considère idiotes. Pour le code, ne pas faire appel au bon sens, mais vraiment apprendre par coeur, car beaucoup de questions sont foireuses. Si tu considère après 25-30h avoir suffisamment d’XP pour passer le permis et qu’ils ne te le propose pas, force les à le passer. Je pense qu’une bonne idée si on a le temps, c’est de le passer en formule expresse, genre pendant 1 mois tu fais que ça. Mais suivant ton agenda ce peut être impossible.

Après pour le fait d’avoir une voiture, c’est vrai que c’est chouette de pouvoir aller se balader sur un coup de tête, être libre etc, mais du coup faut une voiture à soi et la parquer toute l’année, + assurance… Quand on doit aller en louer une, ça brise pas mal ce côté “liberté” :slight_smile:

Oui, bon conseil, le coup de grouper au maximum ses heures de conduite.
Et pareil pour moi, la veille de mon examen de conduite j’ai eu droit à un dernier cours, “pour être chaud demain”, et le mec n’a pas arrêté de me descendre en flamme en disant que jamais je n’aurai mon permis du premier coup (bon, j’avais “oublié” un feu rouge, c’est vrai, mais oh ça va quoiiii ^^) ; au final, tout le monde s’est fait recaler à ma session, sauf moi, alors que j’avais commencé direct par un refus de priorité à droite (yeah!). Heureusement, je m’étais rattrapé sur la toute fin en prenant deux mètres au lieu d’un pour doubler un cycliste, qui a gentiment fait un écart d’un mètre vers moi au moment où je le dépassais pour terminer de charmer mon examinatrice.
Good old times…

Vous me faites si peur. >__<

Pour ce qui est du passage de permis à Paris, il faut savoir qu’en fait tu ne le passes pas dans Paris même. Tous les centres d’examen sont situées en banlieue plus ou moins proches. Dans mon cas les passages se sont fait à Velizy et Villacoublay par exemple. Et en général même pendant les heures de conduite le moniteur te fera sortir de la ville, tu ne restes donc dans Paris que le temps de rejoindre le périph. Pour cette raison d’ailleurs, je recommanderais de faire tes heures de conduite à coup de deux heures d’affilée à chaque fois, une heure ça me parait un peu juste dans ce cas de figure.

Perso j’ai été un vrai cas désespéré. J’ai commencé à apprendre la conduite l’année de mes 20 ans, alors que j’étais en fac à Montpellier. Il m’a fallu quatre tentatives pour obtenir le code (j’avais fait six erreurs la première fois et au lieu de bachoter ensuite j’ai cru que ça roulerait tout seul vu que j’avais fait que six erreurs, total les passages deux et trois ont été des catastrophes) et j’ai échoué deux fois à la conduite. Vu que j’allais déménager sur Paris, j’ai fait transférer mon dossier dans une auto-école de ma ville natale pendant la période de transition où j’étais revenu chez mes parents, et encore deux échecs. A ce stade j’avais cumulé quelques 70h de conduite, je te laisse imaginer la note. Vu que je voulais pas apprendre sur Paris j’ai laissé tomber à mon installation, et c’est il y a 3 ans seulement que j’ai décidé de m’y remettre en m’inscrivant dans une ECF. Cette fois j’ai eu le code du premier coup mais il m’a fallu encore trois tentatives pour avoir enfin le précieux sésame, début 2010, après des galères pas possibles (trois passages effectifs mais cinq présentations puisque j’ai eu droit à deux annulations le jour de passage prévu, une fois à cause d’une erreur de l’école qui avait inscrit trop d’élèves, l’autre fois à cause d’une grève des moniteurs, et la fois où j’ai fini par l’avoir j’ai failli avoir encore une annulation à cause du mauvais temps…). Un vrai parcours du combattant, je crois bien d’ailleurs que si j’avais échoué à la dernière tentative je me serais résigné à ne pas l’avoir…

Sinon concernant les écoles j’ai choisi une ECF mais c’était parce qu’un ami à moi était allé à la même et m’en avait dit de bonnes choses. Les tarifs sont dans la moyenne qu’on t’a donné ci-dessus, faut juste savoir que chez eux (ou du moins dans celle où j’étais), l’accès à la salle de code pour s’entraîner au test n’est gratuit que pendant 4 mois, après tu casques mais bon c’est largement suffisant normalement. Au niveau des délais entre deux passages de l’examen c’était plus que correct, mes trois passages s’étant fait entre Novembre et Février, et j’ai été recasé très rapidement après les annulations. Autre particularité, le jour de l’examen de conduite ils faisaient venir les candidats deux heure avant l’horaire prévu et tout le monde conduisait une demi-heure de plus (pour laquelle on casquait bien évidemment), mais je sais pas si ça c’est étendu à toutes les ECF ou si c’était juste une pratique de la mienne (ECF Faidherbe, pour info).

Je pense pas que tu puisses avoir peur de conduire, si tu en as vraiment envie.

dis toi que des fillettes de 16ans y arrivent donc pourquoi pas toi ? :wink:

Pour le code+permis, j’ai payé celui de mon américaine de femme il y a 2 ans et tout compris, ça nous a couté 1500€ environ.

le code, c’est du par-coeur strict. Ne pas essayer de faire du “mais si il y a” etc… car si tu réfléchis trop, ça ne fonctionne pas.
De même, n’essaie pas de calquer ton expérience perso de la vraie car ça n’a rien avoir avec les textes du codes. Dans la vraie vie, on le suit, on ne le respecte pas vraiment (comme le code des pirates :D)

la conduite, c’est du théatre. Il faut montrer à ton examinateur/trice, ce qu’elle veut voir. Donc, te tordre le cou pour checker ton retro et tes angles morts toutes les 5 min en tournant bien la tête par exemple.

Et je pense sincèrement que c’est plus facile de le passer en province qu’à Paris.

J’ai passé mon permis à 27 ans en banlieue parisienne. J’étais dans une petite auto école cool avec une secrétaire très sympa (je précise car j’ai l’impression que c’est elle plus que les moniteurs qui prenait les décisions). Je ne suis jamais allé au cours de code, principalement car la petite salle où se passait les cours me filait le cafard et que les personnes qui assistait au cours avait presque 10 ans de moins que moi et me filais le cafard aussi
.
Comme je l’ai dit la secrétaire était très sympa et un jour elle m’a contacté en me disant que comme je venais pas au cours elle me proposait de passer mon code la semaine d’après et que ça me pousserai au cul pour le bachoter. J’ai donc passé un weekend entier à ne faire que ça chez moi (je parle de 10h par jour sur 2 jours) et j’ai eu le code du premier coup (j’avais juste un logiciel acheté chez carrefour et mon livre de code). D’ailleurs pour l’info, le dimanche soir j’ai essayé un test en ligne pour me tester (parce que je connaissais le cd par cœur) et là le drame, je fais 20 fautes avec des questions plus folles les unes que les autres; le site me proposant ensuite de me mettre à niveau contre rémunération j’ai senti l’arnaque du questionnaire bien plus dur que la réalité et j’ai bien fait, le vrai test étant bien plus simple que celui là.

Pour la conduite je partais de zéro n’ayant jamais pris un volant ou changé une vitesse. On m’a conseille trente heure ce qui m’a semblé logique. J’ai eu 4 profs différents et c’est à mon avis bien à ce niveau que cela se joue. Celle du début et celui que j’ai eu à la fin était très bon pédagogues et m’ont fait progresser énormément, les deux autres étaient nuls et m’ont franchement fait perdre mon temps. Mon conseil est donc d’essayer de faire tes heures avec un moniteur avec qui sa se passe le mieux et ne pas hésiter à changer si cela se passe pas super. Comme les autres je dirai que des séances de deux heures c’est vraiment mieux (1 heure tu ne fais souvent pas grand chose).

Après 24 heures de cours ils m’ont proposé de passer l’examen, je me sentais pas prêt et j’ai refusé à leur grand étonnement. Je l’ai passé après 29 heures et je l’ai eu du premier coup.
Mon dernier moniteur m’a donné trois conseils un peu bateau mais que j’ai quand même appliqué à la lettre :

  • regarder dans les différents rétro tout le temps, les examinateurs font très attention à cela il parait.

  • Pour les manœuvres, ne pas hésiter à recommencer si on est mal partie et surtout faire attention à ce qui t’entoure pendant que tu le fais. Tu peux t y reprendre a 10 fois, si tu ne fait pas d’imprudence cela ne dois pas être éliminatoire (après faut surement pas exagérer non plus mais pour ma part j’ai du m’y reprendre a trois fois pour un créneau :p)

  • Et le conseil le plus important, si tu as raté la direction que t’a indiqué l’inspecteur, il vaut mieux la louper et s’en excuser que de prendre la direction au dernier moment en mordant une ligne ou en prenant des risques (là encore j’ai eu le cas avec un tournant pour lequel j’étais mal placé et que j’ai laissé passé, l’inspecteur m’a dit de faire attention la prochaine fois mais ne m’en a pas tenu rigueur).

Code 2ème, permis 2ème.

Le code je trouve que trop de questions sont sujettes à interprétation.
Le permis c’est OK sauf les voies d’accélération que je déteste au plus haut point, ceci étant j’avais eu beaucoup d’heures de conduite. Comme le dit Grimer il faut pas hésiter à en faire des caisses.

Après dans l’absolu il y a des gens chez qui la conduite est plus naturelle. Je suis tellement en mode stressé / gestion de paramètres / réalisation constante du potentiel de destruction d’un véhicule que je conduis très mal. Ma mère conduit vite et bien, avec un certain côté je m’en foutiste. On a tous un inner conducteur.

La conduite à Paris avec ma vision de provincial m’a toujours paru hallucinante, mais le tout c’est d’y aller franco et de ne pas avoir peur (ça se fait au détriment de tout ce qu’on peut t’apprendre au code).

Juste un point pratique car j’ai enquêté (j’ai mon code, je débute la conduite a mon retour en France) : tu peux, a partir de 20h de cours pris, louer des caisses spéciales avec double pédalier avec un pote titulaire du permis… Du coup tu fais une aprem de 3h de voiture pour le tiers du prix de l’auto ecole…

J’ai donc prévu de faire mes 20h. De faire quelques heures avec des potes / parents. Une fois bien chaud, je finis les 5h qui me restent et je passe le permis…

Obigui t’a donné plein de bons conseils :slight_smile:

Ha ha, le passage de la conduite reste un excellent souvenir. On roule 5 minutes, l’examinateur me dit de me ranger sur le bas coté. Je flaire le piège et lui demande s’il est sûr. Il commence à s’énerver donc j’obtempère malgré le fait que le stationnement était vraiment pourri. Je le vois sortir du véhicule et aller à la cabine téléphonique dans laquelle il passât facile 10 minutes. Il remonte, me fait rouler 5 minutes et voilà ! Permis get ! j’avais 18 ans depuis 5 jours, j’étais fier comme Artaban. Il faut aussi dire que j’avais 2 ans de conduite accompagnée avec mon père en mode sieste à côté donc j’étais assez confiant.

Même conseil que les autres : surjouer les contrôles de rétro et angles morts.

Je crois avoir vu des agences de location de voitures avec double direction à Paris.

Ça s’appelle Autolib : avec le clignotant mis à gauche, elle tourne à droite. :bouh:

Plus sérieusement, je ne suis pas certain que prendre des leçons de conduite dans Paris soit le plus simple. En tout cas, si tu le fais, tu seras blindé pour toute ta vie en terme de réflexes et d’attention à son comble.